W3Schools

W3Schools

5edma

شروط التقديم على فيزا البحث عن عمل في سويسرا 2021 🇨🇭 وكيفية الحصول عليها…

Visas de travail en Suisse

www.5edma.tn

Trouver un emploi en Suisse depuis l’étranger n’est pas chose facile. Dans un premier temps, consultez les sites internet de référence tels que Monster ; vous pouvez également prendre contact avec la chambre de commerce ou la mission économique suisse établie dans votre pays pour obtenir de plus amples renseignements sur l’emploi en Suisse, les formalités d’établissement en Suisse ou pour consulter les offres d’emploi le cas échéant. N’hésitez pas, non plus, à envoyer des candidatures spontanées auprès des entreprises de votre pays implantées en Suisse. Par ailleurs, sachez qu’être présent sur les réseaux sociaux est un sérieux plus. Prenez le temps de peaufiner votre profil LinkedIn ou Viadeo, entre autres. Le site Rezonance se présente, quant à lui, comme un  » Créateur de liens en Suisse romande « . Cette adresse peut vous être fortement utile si vous souhaitez échanger avec des entrepreneurs suisses et, éventuellement, faire connaître votre profil. Dans tous les cas, quel que soit le site auquel vous avez recours pour trouver un emploi en Suisse, pensez à mettre en avant vos qualifications ainsi que vos  » soft skills  » (votre dynamisme, votre esprit d’équipe, votre bonne humeur, par exemple).

-Les termes entourant l’obtention du permis de travail pour les citoyens des pays tiers sont plus restrictifs. En effet, ils sont tenus de décrocher un contrat d’embauche et d’obtenir un permis de travail avant de s’installer en Suisse. Cependant, le fait d’avoir obtenu un contrat d’embauche ne garantit pas l’obtention d’un permis de travail. De plus, vous serez éligible au permis de travail à condition que les qualifications et compétences dont vous disposez sont recherchées, n’étant pas disponibles localement, y compris dans la région de l’UE et de l’AELE. Sachez, par ailleurs, que le nombre de permis disponibles est très limité.

Vous aurez plus de chances d’obtenir le permis de travail si vous êtes spécialiste et/ou hautement qualifié, comme dans le cas de  » managers « , d’enseignants (à certaines conditions), ce qui implique que vous ayez une formation universitaire soutenue et une expérience professionnelle réussie. La maitrise d’une des langues parlées en Suisse est aussi un avantage considérable.

Il existe différents types de permis de travail pour les citoyens des pays tiers, notamment le permis L, le permis B et le permis C.

Le permis L :


Le permis L est un permis de courte durée qui permet aux citoyens de pays tiers de travailler en Suisse pour une durée de 4 mois à un an. Néanmoins, sa validité varie en fonction du contrat de travail décroché, pouvant être renouvelé pour une nouvelle période d’un an si vous ne changez pas d’employeur pendant cette période. Notez que le permis L s’applique également aux personnes souhaitant effectuer un stage en Suisse dans le cadre de leur formation professionnelle ou continue.

Le permis B :


Le permis B, pour sa part, est un permis de séjour (limité en nombre) qui permet aux citoyens de pays tiers d’effectuer un séjour d’une durée minimale d’un an en Suisse. Ce permis peut être renouvelé chaque année dans l’absence d’une opposition sociale ou judiciaire. Il est délivré dans le canton où vous êtes installé et ne vous permet pas de changer de lieu de travail. Si vous êtes titulaire du permis B, vos impôts sur le revenu seront déduits à la source.

Le permis C :


Le permis C est un permis d’établissement auquel vous pouvez être éligible après avoir effectué un séjour continu d’au moins 10 ans en Suisse. Les citoyens canadiens et américains y sont éligibles après avoir effectué un séjour de 5 ans dans le pays. Une fois que vous avez obtenu votre permis de séjour, vous êtes libre de changer d’employeur et même de lieu de résidence. De plus, vos impôts ne seront plus déduits à la source.

Sachez que le permis C est soumis à l’approbation de la confédération fédérale bien qu’il soit délivré par les autorités cantonales.

Procédures :

Les formalités à remplir pour l’obtention d’un permis de travail en Suisse pour les citoyens de pays tiers varient en fonction des conditions entourant leur autorisation de séjour. Ainsi, si vous êtes embauché par un employeur qui arrive à justifier le fait que les qualifications et compétences dont vous disposez ne sont pas disponibles localement ni et dans la région de l’UE et de l’AELE, ce dernier aura la responsabilité de remplir toutes les formalités requises à l’obtention du permis avant votre arrivée. Les documents seront ensuite transférés à l’ambassade ou au consulat de Suisse du pays où vous vous trouvez.

Chaque canton dispose de son propre formulaire de demande de permis de travail. Votre dossier devra être composé, en partie, des documents suivants :

le formulaire de demande de permis de travail


une copie de votre passeport

un CV sous forme de tableau

les copies de vos diplômes et attestations de travail traduites si les documents ne sont pas rédigés dans l’une des langues officielles suisses ou en anglais


une lettre de motivation

une fiche de poste


un contrat de travail signé au moins par l’employeur et faisant mention du salaire


D’autres documents devront être fournis par votre employeur. Par la suite, le dossier de demande doit être déposé, par votre employeur ou personnellement, auprès de l’autorité compétente en matière d’immigration, dans le canton visé. Si un visa est également nécessaire pour que vous puissiez entrer en Suisse, vous devrez également vous adresser à la représentation diplomatique suisse la plus proche de votre domicile dans votre pays d’origine. Votre dossier sera ensuite examiné par le Secrétariat d’Etat aux Migrations.

Par la suite, vous êtes tenu de vous annoncer aux autorités communales dans les 14 jours suivant votre arrivée en Suisse. Les documents à produire sont les suivants :

No ser9a please